Et pourquoi pas une bonne sieste ?

Hé bien non, la sieste n’est pas faite uniquement pour les paresseux ! Ce moment de relaxation est en réalité un moyen de gagner en efficacité.

Tout le monde ou presque a déjà ressenti cette envie de s’abandonner aux alentours de 14 heures à l’appel de la sieste… Mais seuls quelques chanceux s’y adonnent. Il semblerait qu’un quart de la population se soit privée de sieste depuis leur plus tendre âge… Ces personnes ont fait le mauvais choix en croyant que la sieste est une perte de temps alors que cette mini-pause est en réalité un moment de relaxation unique.
En effet, c’est à ce moment précis que nos muscles se relâchent et que notre esprit se détend.

Mais pourquoi ce phénomène se produit-il et pourquoi à cet instant précis de la journée ?
Étymologiquement, le mot sieste provient du latin ‘sexta (hora)’, soit ‘sixième heure, midi’. La sieste est en réalité comme le sommeil nocturne, un de nos besoins vitaux les plus innés. Cette programmation biologique nous permettrait ainsi d’aborder la deuxième partie de journée plus efficacement.

Certaines études ont déterminé que notre activité intellectuelle s’élève progressivement jusque 13 heures puis diminue avant d’être de nouveau au maximum entre 17 heure et 21 heure. Coïncidence, ces plages horaires sont identiques à celles qui concernent la sécurité routière : en effet, la plupart des accidents surviennent lors des périodes de somnolence maximales. Attention donc lorsque vous prenez la route : veillez à éviter ces périodes d’inattention car si vous avez choisi de faire une sieste avant votre départ, les autres conducteurs n’ont pas forcément pris cette précaution…

La sieste, quels bénéfices ?

Concrètement pendant le sommeil l’hormone du stress (cortisol) chute, ce qui est particulièrement bien accueilli par notre corps.  Mais ce n’est pas tout ! Cette pause entraîne aussi une récupération musculaire, un accroissement de la vigilance, de la mémorisation et de la concentration. Plusieurs tests menés en laboratoire le prouvent, Pourquoi se priver alors de cette sieste qui est finalement si bénéfique pour nous ?

Bruno Comby, expert du sommeil et auteur de L’Éloge de la sieste souligne d’autres atouts : « [La sieste] améliore considérablement les problèmes d’insomnie, ravive les réflexes et la qualité d’attention ».
Pour preuve, les plus grandes idées ont été imaginées pendant cet instant de relâche : « Newton sommeillait sous un pommier lorsqu’il a découvert le principe de la gravitation universelle. C’est aussi au cours d’une sieste que Reynolds aurait inventé le stylo à bille, Fleming découvert la pénicilline et Edison l’ampoule à filament puis le tourne-disque ! » .

D’autres personnages illustres comme le chimiste August Kekulé aurait eu, à l’occasion d’un bref assoupissement, la révélation de la formule du benzène après avoir rêvé d’un serpent se mordant la queue. Albert Einstein lui-même considérait les siestes comme le meilleur moyen pour élaborer de nouvelles théories mathématiques.

Après toutes ces démonstrations, je ne vois pas ce qui pourrai nous retenir de « siester » librement tous les jours après un bon repas…

A chacun sa sieste

C’est vrai, tout le monde ne sieste pas de la même façon ! Il y en a qui n’y arrive même pas… C’est tout un art.
On peut distinguer 3 types de « relaxation » :

  • La « royale » : c’est la plus longue (de 20 min à 2h, voir plus), elle est réservée aux initiés sinon elle peut entraîner les insomnies nocturnes.
  • La « relax » : c’est la plus répandue, elle dure approximativement 20 min.
  • La « flash » : celle-ci ne dépasse pas 5 min. Salvador Dali était partisan de cette sieste flash. Son truc était de tenir une petite cuillère en argent dans la main, lorsqu’il s’endormait profondément elle lui faisait office de réveil en tombant dans une casserole.

Finalement, quelle que soit le type de sieste, les bienfaits de la sieste se font sentir pendant un temps estimé à environ vingt fois sa durée. En dormant 5 minutes, on pourrait ainsi gagner l’équivalent d’une tranche de sommeil nocturne de 90 minutes. Prenez donc votre temps lorsque vous siestez, elle n’en sera que plus bénéfique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut