Le fruit de baobab et ses bienfaits

Le baobab, fruit magique typique de l’Afrique et particulièrement du Sénégal dont il est l’emblème, présente de nombreuses vertus thérapeutiques et nutritionnelles.

Les bienfaits du fruit de baobab

Anti-inflammatoire et antalgique

La pulpe du fruit du baobab possède des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antipyrétiques notables : 500 mg/kg de pulpe de fruit ont une activité anti-inflammatoire comparable à 15 mg/kg de phénylbutazone (un anti-inflammatoire longtemps considéré comme référence) ou 50 mg/kg d'aspirine. Cet effet pourrait être en lien avec la présence de stérols, de saponines et de tri terpènes.

Un pré-biotique

La fraction des fibres solubles qu'elle contient a des vertus pré-biotiques (Fructo Oligosaccharides) c'est-à-dire qu'elle facilite le développement de bactéries utiles à notre organisme, notamment les bifidobactéries suivantes : B. longum, B. infantis, B. bifidum etc. Quant à la fraction insoluble, elle exerce un effet de ballast qui favorise l'émission régulière de selles et évite la constipation.

Anti-diarrhéique et réhydratant

La pulpe est également un bon anti-diarrhéique et un excellent réhydratant. Lors d'une étude menée chez 160 nourrissons âgés de 8 mois en moyenne et présentant des troubles dysentériques, elle s'est montrée aussi efficace que la solution de l'OMS. Les tanins (astringents) et mucilages (absorbants) qu'elle contient seraient les principes actifs responsables de cet effet.

Riche en acides aminés précieux

  • La L-proline est l'un des composants essentiels de certaines fibres de collagène, et sous forme d'hydroxyproline des cartilages articulaires. Elle n'est pas considérée comme un acide aminé essentiel parce que notre organisme sait la synthétiser. Mais, avec l'âge (parfois avant 40 ans), notre organisme n'en produit plus suffisamment, alors les fibres collagènes et les cartilages s'altèrent peu à peu. Les tissus sous-cutanés se distendent, l'arthrose fait son apparition et s'étend.
  • L'histidine participe à la structure de nombreuses molécules protéiques (carnosine, histamine notamment) ou à la fixation d'ions métalliques indispensables (le fer pour l'hémoglobine du sang et la myoglobine des muscles, le zinc pour la collagénase...), intervient dans la plupart des réactions de transfert d'énergie au cœur des cellules, contribue à la régulation du pH sanguin... N'exposant qu'à un risque allergisant faible, elle sert d'ailleurs d'excipient à la préparation de certains médicaments : paracétamol, théophylline LP...

Elle est également une source de nombreux autres micronutriments : la pulpe apporte d'avantage de calcium qu'un verre de lait !

En outre, la pulpe de fruit de boabab ne contient pas de gluten. De ce fait, elle peut être consommée par les personnes présentant une maladie coeliaque.

Les multiples usages thérapeutiques du baobab

Au cours des périodes de convalescence

A la suite, ou au cours d'une maladie, d'un épisode infectieux, d'une opération, d'un allaitement, d'un stress émotionnel important, d'une fatigue passagère, ou saisonnière.

Sa richesse en vitamines, minéraux, acides aminés en fait un excellent régénérant. La pulpe de graines de baobab ne contient pas de gluten et peut être consommée par les personnes intolérantes au gluten.

Idéal pour régimes végétariens, pauvres en protéines et fer.

Chez les enfants

En période de croissance, par sa richesse nutritionnelle la pulpe de baobab, va apporter un grand nombre de vitamines et minéraux ainsi que les acides aminés indispensables à une croissance harmonieuse comblant les carences d'une nourriture moderne et pauvre en nutriments.

Lors d'une activité sportive régulière

Depuis plusieurs années, de nombreux athlètes (cyclistes, footballeurs, et même un pilote de formule 1) rapportent l'amélioration de leurs performances à la consommation de pulpe de fruits de baobab. Des athlètes pendant les derniers jeux olympiques en ont consommé également, participant sans doute efficacement à leurs bonnes performances.

Des troubles du transit intestinal

Aussi bien au cours des diarrhées que des épisodes de constipation.

Cependant en cas de diarrhée, si son efficacité ne se manifeste pas dans les 2 à 6 heures, il est fortement recommandé de consulter : une infection microbienne est alors fortement à suspecter, nécessitant un traitement antiseptique.

En cas de certaines maladies rhumatismales

Arthrose en particulier par l'apport de micronutriments indispensables (acides aminés).

En cas d'affections inflammatoires

arthrose, arthrite, maladies intestinales inflammatoires.

Certains auteurs font également mention de son usage dans la prévention du vieillissement, au cours du diabète, des affections respiratoires, des maladies cardiovasculaires et neuro-dégénératives, voire auto-immunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page